Voyage d’immersion culturelle

Advertisements

On met l’accent sur le voyage d’immersion culturelle pour s’émanciper du tourisme purement ludique. Il est grand temps d’explorer les terres inconnues sans tendre vers une quête de confort et d’amusement de masse. Si vous voulez gagner en expérience, et avoir une autre approche de la réalité, incluez le voyage d’immersion culturelle dans vos projets.

Advertisements

En plus clair, partez dans une terre inconnue et apprenez-en plus sur la culture des locaux. Ne restez pas dans les lieux touristiques ; allez à la rencontre de toutes les couches sociales. Vivez comme les autochtones le temps de votre séjour.

Prioriser une destination authentique

Quand on part pour un voyage d’immersion culturelle, on ne va pas loger systématiquement à l’hôtel tout le long du séjour.

Renseignez-vous à l’avance sur les possibilités d’hébergement « chez l’habitant » avant de partir. Essayez de voir si une famille d’accueille peut vous recevoir ou si vous pouvez louer une pièce dans une maison familiale. Mêlez-vous aux autochtones dès même le jour de votre arrivée. Attention, il faudra préparer son voyage des mois à l’avance.

Découvrir une culture différente de la nôtre

Choisir d’habiter chez les locaux au lieu de se rendre à l’hôtel est la meilleure façon de vivre un voyage d’immersion culturelle. En étant quotidiennement confronté au mode de vie des locaux, vous en apprendrez en effet plus sur leur culture fondamentale. Ce type de découverte va vous faire voir votre monde sous un autre angle.

Une question de rencontre humaine

Une immersion culturelle consiste également en une rencontre que l’on pourrait qualifier « d’humaine ». Il ne sera pas question de s’attirer la grâce des personnels et gérants d’un grand hôtel, car le client est roi ; il s’agira de converser, d’apprendre et de partager avec les riverains, car la relation humaine est plus importante.

Revenir enrichi et plus inspiré

Quand on rentre d’un voyage d’immersion culturelle, on revient carrément d’une autre dimension. Imaginez-vous retourner à Paris après avoir vécu une semaine dans une brousse australienne. Vous retrouverez votre confort parisien mais vous garderez toutes les connaissances nécessaires à une vie en brousse dans votre tête. Lorsque vous partirez en camping sauvage avec vos proches, quelques unes de ces connaissances pourraient peut-être vous servir.

Dans votre cœur et votre esprit vous garderez la trace d’une valeur culturelle différente de la vôtre ; une culture qui pourra d’une certaine façon vous aider à appréhender la suite de votre vie sous une autre perspective.

Advertisements