Le jardin vertical a le vent en poupe

Le jardin vertical a le vent en poupe, car il est non seulement agréablement décoratif, mais est aussi écolo et économique. Peu importe l’endroit où vous vivez, vous pouvez aménager un jardin vertical dans votre propriété. De plus, sa réalisation se fait en deux trois tours de main. Si vous n’avez pas la main verte toutefois, ne vous découragez pas ; vous pouvez toujours opter de faire un jardin vertical avec des plantes à résistance élevée. Mais avant tout, que faut-il savoir sur le jardin vertical ? Zoom sur cette tendance jardinière intemporelle.  

Advertisements
Advertisements

Qu’est-ce qu’un jardin vertical ?

Le jardin vertical se présente en un tableau, un panneau, un pan de mur, recouvert de plantes vertes, légumes, ou fleurs. Il consiste donc à placer une structure solide à largeur et hauteur optionnelle, dans un endroit de son choix, pour ensuite y placer plusieurs pots de plantes en étage. Bien entendu, vous pouvez aussi le faire sur un pan de mur existant. L’idée est assez simple, bien qu’il faille s’assurer d’avoir une structure qui résistera à la chaleur, à l’eau et au vent.

Effectivement, le jardin vertical va être exposé à la moiteur des plantes, des terreaux et de l’eau d’arrosage. Il va également être placé dans un endroit à ensoleillement optimal. Donc, pour le constituer, optez pour du bois traité ou pour un panneau métallique résistant à la corrosion. En outre, assurez-vous de prodiguer les traitements nécessaires au mur d’accueil du jardin vertical si vous avez choisi cette option d’aménagement.

Que peut-on planter sur un jardin vertical ?

Vous pouvez mettre un peu de tout sur un jardin vertical. Comme déjà mentionné ci-haut, vous pouvez lui conférer un aspect fleuri, vert et apaisant ou gourmand et aromatisé. Vous pouvez aussi réaliser un jardin vertical mixte, où vous planterez aussi bien des fleurs que des aromates par exemple. Que vous comptez faire un jardin fleuri, un jardin potager, ou un jardin de succulents de type vertical toutefois, assurez-vous de ne prendre que des plantes qui n’ont pas forcément besoin d’une grande profondeur d’enracinement. D’évidence, votre jardin vertical contiendra des pots relativement petits, alors, il faudra veiller à limiter la plantation aux espèces à racines courtes.

Quel emplacement choisir pour son jardin vertical ?

Un jardin vertical s’intègre partout ! Il trônera sur le balcon, dans le jardin, sur le porche, sur une terrasse ou même dans votre salon. Assurez-vous seulement de prendre des plantes qui pourront facilement s’épanouir dans les zones que vous auriez choisies.

A titre d’exemple, vous pouvez très bien faire un mini jardin vertical d’aromates devant l’une des fenêtres de votre cuisine. Vous pouvez également aménager un jardin de plantes à vertus thérapeutiques dans la salle de bain.

Bref, découvrez ce qui vous plait vraiment en matière de plantes et lancez-vous dès que l’occasion se présentera.

Advertisements
Advertisements
Advertisements