Une astronaute commet un acte de délinquance dans l’espace

Advertisements

L’astronaute Anne McClain a été à bord su Soyouz MS-11 pour des expéditions relatives aux recherches scientifiques dans l’environnement spatial de décembre 2018 à juin 2019. Elle a fait le parcours pour joindre la Station Spatiale Internationale. La NASA estime que cette femme sera la première astronaute à pouvoir fouler le sol lunaire dans les prochaines années.

Au cours de son séjour dans l’espace, Anne McClain aurait commis un délit. Notre emplacement dans l’espace ne peut effectivement pas nous libérer de pouvoir judiciaire terrestre. D’après son ex-épouse Summer Worden, Anne McClain aurait usurpé son identité pendant ces six derniers mois.

Elle surveille son ex-femme de loin

Advertisements
De gauche à droite : Summer Worden, Anne McClain

Summer Worden et Anne McClain ont divorcé en octobre 2018. Depuis que la procédure du divorce a été lancée, le couple se bat concernant la garde de leur fils (né de Summer Worden). D’ailleurs, Summer Worden estime qu’elle a plein droit sur son enfant et souhaite lui offrir la meilleure des vies sans qu’il ne soit impliqué avec Anne McClain. Ce fait est simplement inacceptable pour la dernière et elle continue à se battre pour pouvoir jouir de ses droits parentaux.

Pensant toujours qu’elle peut veiller sur le bon fonctionnement de la vie de son ex-famille, Anne McClain a continué à surveiller les dossiers financiers de Summer Worden durant son séjour spatial, en se connectant aux ordinateurs de la NASA. Elle a avoué avoir fait cela en toute bienveillance. Cependant, Summer Worden a été stupéfaite par son acte après avoir fait vérifier les connexions à ses comptes bancaires par les responsables de sa banque.

Une grande première

C’est la première fois depuis l’histoire de l’exploration spatiale qu’une telle chose apparait dans les registres de la NASA. Parce que Summer Worden n’est pas prête à laisser les choses se passer sans obtenir gain de cause, elle a lancé une poursuite judiciaire à l’encontre de son ex-femme.

Actuellement, les enquêtes se poursuivent. Si Anne McClain perd dans cette affaire, l’évènement entrera dans les annales en tant que premier acte de délinquance commis dans l’espace. Cependant, l’avocat d’Anne McClain la défend en disant qu’elle n’a fait que surveille le compte en commun du couple.

Jusqu’ici donc, la Commission fédérale du commerce et l’inspection générale de la NASA est encore en train de se pencher sur le cas. Tous travaillent dessus pour déterminer sil s’agissait là réellement du premier délit spatial ou non. Affaire à suivre…

Advertisements