Comment lutter contre le mal des transports ?

Advertisements

Nous sommes nombreux à ne pas supporter les longs voyages ; qu’il s’agisse de voyage en mer, aérien ou terrestre. Le mal des transports est un inconfort qui touche aussi bien les enfants que les adultes. La cause de tous les maux des transports est unique, et c’est la mauvaise coordination entre l’oreille interne et la vision. Si vous n’en pouvez plus d’avoir mal à la tête, d’avoir la nausée ou de perdre l’équilibre lorsque vous voyagez, découvrez dans ce bref ce que vous pouvez faire pour lutter contre le mal des transports.

Advertisements

Avoir une bonne alimentation

L’état général de notre corps est toujours dépendant de notre alimentation. C’est pour cette raison que nous nous devons de nous nourrir d’une manière équilibrée tous les jours. Avant de partir en voyage, vous devez préparer votre corps au mieux. En d’autres termes, vous devez consommer des aliments légers et complets pendant les deux jours qui précèdent le voyage. Privilégiez les plats de légumes et fruits frais. Aussi, évitez la viande et l’œuf, et consommez plutôt du poisson pour faire le plein de protéines. Surtout, arrêtez de manger dès que la satiété ; cela vous évitera de manger plus qu’il ne le faut.

Bien s’installer

Le positionnement de votre corps va influencer la synthèse des données reçues par votre oreille interne et vos yeux. Le mieux vous serez installé sur votre siège, le moins vos chances d’avoir le mal du transport seront.

Si vous voyagez en voiture ou en car, prenez la place du devant pour que votre corps puisse suivre le mouvement du véhicule convenablement. En bateau, il est préférable de s’asseoir au centre du vaisseau. C’est l’endroit le moins influencé par les mouvements. Pour ceux qui voyagent en avion, le secret est de fixer un point fixe.

D’ailleurs, quel que soit le moyen de transport que vous empruntez, garder le regard fixe sur un point donné tout en vous asseyant convenablement vous aidera à lutter contre nausées et maux de tête.

Maximiser son confort

En plus de bien vous asseoir, assurez-vous d’être le plus confortablement possible. Prenez un coussin pour la nuque, le dos, et les jambes si nécessaire, et si possible. Ouvrez la fenêtre d’une manière optimale pour que vous puissiez vous aérer. Aussi, prenez une petite couverture pour vous couvrir les jambes ; c’est réconfortant et votre corps vous en remerciera. Si vous avez la possibilité de vous allonger au besoin, restez couché et fermez les yeux.

Utiliser de l’huile essentielle

Les huiles essentielles sont reconnues pour leurs vertus multiples selon leur provenance. Cependant, elles sont déconseillées chez les enfants âgés de moins de 12 ans ainsi que chez les mamans allaitantes et les futures mamans.

Quel que soit le moyen de transport concerné, vous pouvez utiliser les huiles essentielles de basilic, menthe, mandarine, citron, niaouli, eucalyptus, et orange pour vous soulager en cas de trouble. Vous pouvez pour cela inhaler l’huile, en enrober sur vos tempes, ou en prendre par voie orale avec un morceau de sucre.

Advertisements