Les remèdes naturels pour soigner le mal des transports

Le mal de transport est très fréquent tant chez les adultes que chez les enfants. Il se traduit, notamment, par des vertiges, des nausées et parfois même des vomissements. Tout ceci est dû à un trouble de l’oreille interne et à la perte d’un point de repère pour l’œil. Mais si telles sont les raisons du mal de transport, comment s’en débarrasser ? Ci-après les remèdes de grand-mère pour soigner le mal de transport.

Advertisements
Advertisements

Avant le départ

Vous ne le savez sans doute pas, mais la préparation du voyage est aussi une étape clé pour soigner ou prévenir le mal des transports. Pour cela, la première chose à faire est de faire attention à ce que vous mangez. Contrairement aux idées reçues, le fait de voyager le ventre vide peut causer plus de mal que de bien. En effet, en ayant le ventre vide, vous pouvez connaître des spasmes de l’estomac et faire de l’hypoglycémie. Ce qui ne fera qu’accentuer vos malaises.

Par conséquent, il est important de bien manger avant votre départ. Les repas légers et constitués majoritairement d’aliments solides seront à privilégier. Les fruits, les tartines et les féculents seront donc les bienvenus. En revanche, évitez tout ce qui est liquide. Aussi, n’oubliez pas d’apporter quelque chose à grignoter pour le voyage : des biscuits ou des chips pourraient faire l’affaire. 

La prévention du mal de transport : le gingembre

Le gingembre est excellent pour prévenir et même arrêter le vomissement et les nausées. En même temps, il a des vertus anti-inflammatoires qui protègent des douleurs articulaires et musculaires. Dans ce sens, si vous souffrez de mal de transport, vous pouvez très bien en consommer avant le départ. Vous pouvez utiliser le gingembre en poudre ou en huile essentielle ou en tisane. 

Consommé en poudre, vous pouvez en prendre 250 mg à chaque prise et ce, toutes les quatre heures jusqu’à ce que les symptômes disparaissent. Pour ce qui est de la tisane, vous pouvez laisser infuser 10 minutes avant de boire. En huile essentielle, vous pouvez en appliquez une à trois gouttes sur le cou. Il vous est aussi possible de mélanger une goutte d’huile essentielle à une cuillère de miel et l’avaler avant le voyage.

Comment stopper le mal de transport sur la route ?

Lorsque ça commence à mal tourner, il existe différentes astuces naturelles pour vous soulager. Apportez des citrons avec vous et sucez-en un en entier ou faites-en un jus si besoin. Cela vous aidera grandement à soulager le mal. En outre, vous pouvez aussi utiliser l’eau de mélisse. Vous pouvez en verser quelques gouttes sur du sucre. C’est également une solution très efficace.

La menthe poivrée est aussi une alternative intéressante pendant le voyage. Utilisez de l’huile essentielle de menthe poivrée en versant une goutte sur votre langue. Il vous est également possible d’en appliquer sur le cou si vous ressentez des nausées ou des vertiges. Enfin, vous pouvez aussi respirer l’huile essentielle de gingembre ou de menthe poivrée pendant le voyage. Les nausées pourront ainsi être enrayées.


Advertisements
Advertisements