Comment raviver un pied d’Aloe Vera mourrant

L’aloe vera est une plante vraiment importante, à cause des propriétés qu’il possède et de tous les usages dont il est l’objet. Le vert profond de cette plante, peut très vite impacter sur notre déco intérieure. Ces raisons font qu’il est important de soigner cette plante avec passion. Mais si, pour une raison ou une autre, elle commence à dépérir, que faire ? Voici quelques conseils nécessaires.

Advertisements
Advertisements

Dépoter le pied d’Aloe vera

C’est une opération assez délicate, parce qu’il faut que la plante reste stable pendant qu’elle sort du pot. Il faut retourner le pot et frapper sa base de sorte ses racines se libèrent et que sous l’effet de la gravité, la plante descende hors du pot que vous tenez.

Contrôler les racines

La plante dépérit le plus souvent à cause de la pourriture des racines. Donc, une fois dépotée, il faut contrôler ses racines. Couper celles qui sont molles, parce qu’elles sont pourries.

S’il y a plus de racines pourries que de racines en bon état, il devient compliqué de sauver le pied. Il existe néanmoins une opération à haut risque qui vaut le coup d’être intentée, vue la situation : couper les grandes feuilles de l’aloe vera, jusqu’à la moitié de la plante. La coupe de pratique à la base du pied et doit être nette, afin que la plante récupère rapidement. Cette solution suppose que le peu de racines restantes, pourra nourrir la plante.

Rempoter le pied d’Aloe vera

Trouver un vase un tiers plus grand que la base racinaire. Il est adapté, parce qu’un pot très grand demandera plus de terre. Ce qui occasionnera plus de retention d’eau, et donc le risque de pourriture. Le pot doit avoir de petits trous à la base, pour favoriser le drainage des eaux.

Utiliser une terre adéquate aux besoins de l’aloe vera. C’est une plante grasse, donc un support de culture pour cactus est à privilégier. Ce sol contient plus de sable, et est donc propice pour le drainage. Il est possible de réaliser votre support en mélangeant du sable gros tranchant et grains, du gravier et de la terre.

Faites rentrer une partie du support culture sans le vase. Débarrasser la masse racinaire d’un tiers de sa terre et placer le pied dans le pot. Puis le rajouter le support jusqu’à ce que toutes les racines soient couvertes. Déposer du gravier au-dessus, permet de retenir l’évaporation de l’eau.

Ne pas arroser tout de suite

L’aloe vera a besoin de quelques jours pour s’habituer à son nouvel environnement. Il profitera pour réparer ses racines coupées.

Surveillez l’humidité du sol, en utilisant votre doigt, n’arrosez que s’il est sec. Ce processus devra être répété toutes les deux semaines pendant les saisons sèches, si la plante est à l’extérieur. Toutes les quatre semaines si elle est à l’intérieur.

Raviver une plante brûlée par le soleil

Si les feuilles de l’aloe vera deviennent rouges ou brunes alors qu’il est exposé au soleil, il se peut que celui ait fini par le brûler.

Il faut déplacer le pot de sorte qu’il ne reçoive plus directement la lumière du soleil. Ou l’éloigner des sources de chaleur des luminaires artificiels.

Arroser la plante si elle a besoin d’eau, et après quelques jours, couper les feuilles irrécupérables avec un couteau.

Advertisements
Advertisements
Advertisements