Quel chauffage pour ma maison ?

Dans l’aventure de la construction immobilière, la question du mode de chauffage est importante, entre autre parce que le choix de votre chauffage pèsera sur votre budget et sur votre confort de vie à l’intérieur des murs de votre maison. Quelle solution adoptée parmi toutes celles qui se présentent à vous ? Cet article vous guidera sûrement à faire le choix le plus judicieux.

Advertisements
Advertisements

Pourquoi choisir au final

La simple réalité de l’embarras dans lequel les différents modes de chauffage nous plonge, nous impose de la vigilance. Les critères à prendre en compte dans ce choix sont sérieux. Il s’agit :

– l’orientation et de la situation géographique de la maison

– l’emprise du bâtiment et la disposition des pièces

– l’isolation de la maison

– son système de ventilation

– le nombre de personnes vivantes à l’intérieur.

Pour des maisons anciennes

Il existe une bonne variété de mode de chauffage à installer.

Le chauffage au fioul

Ce mode est désormais à bannir. D’ailleurs dans les prochaines années, il n’existera plus de maisons où ce mode de chauffage restera installé. Ce mode est surtaxé, malodorant et polluant.

Le chauffage au gaz

Il est adapté pour les gros volumes à chauffer ou les régions plus froides. Envisageable pour des bâtisses possédant leur propre réseau de chauffage avec des radiateurs irriguant la chaleur dans toutes les pièces.

Le chauffage électrique

Il est très onéreux et s’utilise dans les régions où le chauffage n’est que très peu sollicité. Pas pour les gros volumes. Les radiateurs qui font partie du haut de gamme offrent une belle homogénéité de la chaleur diffusée, pour une consommation maîtrisée.

Le chauffage de bois

Pour son installation, il peut s’avérer onéreux, mais son utilisation est de moins coûteuse. Ce mode de chauffage énergétique et non-polluant se présente comme une solution pertinente sur les plans écologique et économique.

La pompe à chaleur

C’est le must. Cette technologie puise les calories dans l’air ambiant afin de les redistribuer à l’air à l’intérieur, ou à l’eau du circuit du chauffage central. Notons que ce mode se décline sous différentes variables :

  • Air/air
  • Air/eau
  • Eau/eau
  • Sol/eau.

 Adaptable à pour tous les volumes habitables.

Advertisements
Advertisements