Comment éviter la procrastination ?

Créez une chronologie détaillée avec des dates limites spécifiques

Avoir une seule date limite pour votre travail c’est comme une invitation à procrastiner. Parce que vous avez l’impression de disposer de temps, vous continuez à tout repousser, jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

Advertisements
Advertisements

Après avoir décomposé votre projet, créez un calendrier global avec des délais spécifiques pour chaque petite tâche. Vos délais doivent également être robustes ! En d’autres termes, si vous ne terminez pas un job aujourd’hui, cela va mettre en péril tout ce que vous avez planifié pour la suite. De cette façon, il y a une sorte d’urgence à agir.

Éliminez vos arrêts au stand de procrastination

Si vous tergiversez un peu trop, c’est peut-être parce que vous facilitez la procrastination. Identifiez les signets de votre navigateur qui grignotent beaucoup de temps et déplacez-les dans un dossier séparé, moins accessible.

Désactivez aussi l’option de notification automatique dans votre compte de messagerie, bref débarrassez-vous des distractions autour de vous ! Il ne s’agit pas de supprimer ou désactiver votre compte Facebook. C’est un peu drastique et extrême ! Car aborder la procrastination consiste davantage à être conscient de vos actions qu’à vous imposer des méthodes auto-contraignantes.C

En définitive…

Pour résumer, sachez que les personnes que vous rencontrez peuvent vous inciter à passer à l’action. Si vous ne passiez que 10 minutes à parler à Steve Jobs ou à Bill Gates, vous seriez probablement plus inspiré pour agir que lorsque vous utilisez ce temps à ne rien faire. Les personnes avec lesquelles vous restez influencent vos comportements.

Bien sûr, passer du temps avec une figure inspirante tous les jours n’est probablement pas un projet réalisable. Mais un principe s’applique : le pouvoir caché de chaque personne autour de vous !

Advertisements
Advertisements