Fabriquer un terrarium en 3 étapes clés

Le terrarium est de plus en plus présent dans l’aménagement intérieur. Ce petit jardin intérieur est un élément de décoration tendance qui se fait sa place. Si vous pouvez le trouver dans les shops, vous pouvez également en fabriquer vous-même. Voici les 3 étapes clés, pour fabriquer votre terrarium.

Advertisements
Advertisements

Faire le choix des plantes

La première étape qui doit vous préoccuper, c’est le choix des plantes à mettre dans les bocaux. Les plantes conditionnent la taille et la forme du terrarium. Dans ce sens, on peut classer cet élément de décoration en deux catégories : le terrarium pour les plantes vivant dans un environnement humide et celui pour les plantes désertiques.

Au moment de faire un choix, vous devez prendre en compte le fait qu’il faut assurer l’entretien de vos plantes. Dans ce sens, les plantes grasses sont les plus adaptées comme l’aloe vera. On peut aussi opter pour les cactus ou les plantes succulentes. Si les plantes grasses raflent la mise, c’est parce qu’elles résistent à l’exposition de la lumière, à la chaleur et en plus, elles ne sont pas très exigeante en eau. Ainsi, vous allez très peu les entretenir au quotidien.

Concevoir du terrarium

Après avoir choisi le type de terrarium et les plantes qui vont avec, vous devez passer à la conception de votre jardin intérieur. Vous devez faire un nettoyage préalable du support avant de déposer quoi que ce soit. Placez donc les billes d’argile ou du gravier au fond du support afin de faciliter le drainage. Ensuite, il faut placer un morceau de tissu géotextile qui va éviter au terreau et aux billes d’argile de se mélanger. Lorsque c’est fait, mettez une couche de charbon de bois en petits morceaux. Cela va jouer le rôle d’anti-moisissure et absorber l’excès d’humidité.

C’est le moment de placer le substrat. Il est recommandé d’utiliser un substrat cactus qui s’adapte bien aux terrariums faits avec des plantes désertiques. Lorsque vous déposez les différentes couches, veillez à ce qu’elles ne dépassent pas les 1/3 du récipient pour que les plantes aient assez d’espace pour se développer. Installez ensuite vos plantes et assurez-vous de les ancrer fermement dans le sol pour qu’elles se maintiennent bien.

Bien entretenir les plantes

Le terrarium a certes besoin de lumière, mais il ne doit pas être directement exposé à la lumière du soleil, car le verre du bocal pourrait créer un effet de loupe. Dans ce cas, ce qui va se passer, c’est que vos plantes pourraient devenir trop chaudes et brûler. Assurez-vous donc de choisir le bon endroit pour votre terrarium.

Autre point à considérer : l’arrosage. Il n’est pas nécessaire d’arroser constamment les plantes. Un arrosage hebdomadaire suffira pour les terrariums humides, alors qu’un arrosage mensuel sera nécessaire pour les terrariums secs. Aussi, n’arrosez jamais trop abondamment.

Advertisements
Advertisements
Advertisements