Concevoir la chambre parfaite pour vite trouver le sommeil

Personne ne vous dira le contraire : une bonne nuit de sommeil conditionne nécessairement une bonne journée le lendemain. Si la plupart d’entre nous trouve inconsciemment le sommeil plus ou mois facilement, ce n’est pas le cas de tout le monde. En effet, beaucoup de gens y arrivent sous l’influence de somnifères. Selon une étude, ce sont 13% de Français qui ont recours au benzodiazépines (somnifères). Vous pouvez prendre les choses en main pour améliorer la qualité de votre sommeil en aménageant votre chambre.

Advertisements
Advertisements

Créer une ambiance monocale

Pour améliorer la qualité du sommeil, vous devez favoriser une décoration épurée. Il faut faire le vide dans sa tête pour pouvoir atteindre le sommeil plus facilement. Cela est possible en faisant le vide dans notre espace et donc libérer l’espace de la chambre. La chambre est une zone réservée uniquement au sommeil. Il faut donc éliminer tous les meubles superflu qui encombre comme la bibliothèque, le bureau, les étagères. La sensation de désordre est susceptible de gêner l’endormissement.

Bien disposer le lit

Pour commencer, vous devez bien choisir la pièce qui sera votre chambre à coucher. Celle-ci doit se situer loin de l’entrée et dans un coin tranquille, à savoir loin de la chambre des enfants, par exemple. En ce qui concerne le lit, il ne doit être placé ni près de la fenêtre ni près de la porte qui sont des espaces stressants. Il faut donc le placer dans un coin de la pièce, loin de la porte et contre un mur. Aussi, évitez les lits par terre car il faut que l’énergie circule. Cette astuce met un esprit de sécurité.

Favoriser la positivité

Une ambiance zen est à privilégier. Vous devez privilégier des objets à forme « positive ». On peut citer les meubles aux formes horizontales et arrondies. En revanche, éliminez les objets qui ont des énergies négatives, à l’instar des objets pointus ou les lustres suspendus au plafond.

Créer un environnement favorable

Dans notre sommeil, notre organisme entre dans une sorte de pause : la respiration diminue, le rythme cardiaque et la température aussi. Cependant, nos 5 sens continuent à capter les informations provenant du monde extérieur. Par conséquent, l’objectif consiste à mettre également notre univers en pause afin de nous endormir facilement.

C’est bien connu, le bruit perturbe le sommeil. Le sommeil est divisé par phase et entre ces différentes étapes, la sensibilité du corps est éveillée. Il ne faut pas plus qu’un bruit, un soupir, ou une lumière pour qu’on soit proche du réveil. Il est donc essentiel d’insonoriser le mieux possible sa chambre face à l’agitation extérieure. Les moyens ne manquent pas : porte isolée, fenêtres à double vitrage, moquettes plus épaisses, rembourrage des murs.

La lumière aussi joue un rôle primordial dans la recherche de sommeil. Une lumière tamisée est idéale et les rideaux ou les stores offrent une obscurité propice au sommeil. Si vous êtes à l’aise avec l’obscurité, songez à des rideaux ou à une doublure occultante. Vous pouvez par exemple opter pour un voile opaque que vous pourrez fixer sur vos propres rideaux ou stores.

Enfin, la température de la pièce a son rôle pour une bonne nuit de sommeil. Si une chambre surchauffée, avec un air confiné, n’est pas favorable, une pièce aérée pendant la journée et le soir, est susceptible de favoriser une bonne nuit de sommeil. La température idéale se situerait aux alentours de 18 °C.

Advertisements
Advertisements