Le gluten est-il vraiment dangereux pour la santé ?

Le gluten fait de moins de moins partie des habitudes alimentaires des Français depuis plusieurs années. Le sans gluten est devenu une mode pour plusieurs millions de consommateurs pour un marché qui dépasse les 60 millions d’euros par an. Entre messages alarmistes et volonté de perte de poids, cette substance est peinte en noir pour ceux qui envisagent de faire un régime alimentaire. En plus, plusieurs personnes se plaignent des problèmes digestifs liés à sa consommation. Quels sont les effets du gluten sur la santé ?

Advertisements
Advertisements

Le gluten, c’est quoi ?

Il s’agit d’une substance protéinée qui se retrouve dans les grains de céréales. Sa composition chimique comprend des gluténines et des prolamines, permettant de garder des éléments nutritifs. Il sert à la reproduction des plantes céréalières. Lorsqu’il est utilisé pour la conception des aliments, le gluten permet d’avoir une certaine élasticité (comme pour les pâtes faites avec les farines).

Cette substance est très présente dans le quotidien alimentaire des Français. On la retrouve dans les grains de seigle, de blé et d’orge. Si sa consommation est assez répandue, de plus en plus de personnes évitent désormais d’en consommer à cause des problèmes de digestion remarqués.

L’impact du gluten sur certains troubles digestifs

Le gluten n’a pas que des avantages. Sa consommation peut entraîner des problèmes de santé qui ont été répertoriés chez les consommateurs.

1. Les premiers symptômes

Le désordre intestinal est causé généralement par l’intolérance au gluten. Si au début vous ne ressentez pas les signes, ils se manifestent par divers maux. En réalité, les symptômes apparaissent de manière progressive. Parmi les maux les plus connus, on peut citer les dérèglements gastriques comme les ballonnements, les douleurs abdominales, les diarrhées chroniques. Il y a aussi des vomissements, et des nausées.

2. Les effets secondaires

Après les signes précurseurs, les personnes peuvent ressentir des symptômes qui accompagnent les premiers signes de maladie. Plusieurs personnes ont déclaré quelques symptômes comme la fatigue, l’anémie, l’amaigrissement. D’autres encore ont constaté des crampes, des phases dépressives, des aphtes ou des douleurs articulaires. Certains cas font état de ce que des consommateurs de gluten ont souffert d’engourdissements ou d’éruptions cutanées.

Les situations sont particulières à chaque personne et chacune d’elle ressent une intensité unique. Il peut même arriver que les organismes de certaines personnes ne manifestent pas de manière expresse qu’ils sont réfractaires au gluten. Dans ce cas, il s’agit d’une maladie « cœliaque silencieuse ».

3. Des troubles observés chez les femmes

Le gluten provoque certaines perturbations chez les femmes dont l’organisme n’accepte pas sa consommation. La manifestation la plus courante dans ces cas, c’est le trouble du cycle menstruel qui devient irrégulier. Lorsque les effets sont plus poussés, on peut faire face à la survenance de fausses couches ou alors d’une certaine infertilité.

4. Des troubles chez les enfants

Les méfaits du gluten sont aussi observés chez les enfants. L’intolérance à cette substance provoque chez eux la maladie cœliaque. Celle-ci se manifeste par des désordres gastriques, un retard de croissance, un retard de puberté ou encore un changement d’humeur.

Advertisements
Advertisements
Advertisements