Le rappeur britannique Solo 45 a été condamné à 24 ans de réclusion pour le viol de quatre femmes


Accusé d’avoir violé quatre femmes qu’il a séquestré, le rappeur Solo 45 a été condamné par la justice anglaise à 24 ans de prison.

Le verdict de l’affaire « Solo 45 » est tombé le 30 juillet 2020. À l’issu du procès intenté contre lui, ce chanteur de 33 ans a écopé de 24 ans de prison.

Le membre du collectif Boy Better Know a été reconnu coupable pour le viol de quatre femmes qu’il a séquestré. Par-dessus tout, l’homme a fait des vidéos des actes dont on lui reproche les faits, à l’aide de son smartphone. Il est également reproché au mis en cause d’avoir torturé ses victimes en tentant de les noyer.

Face aux 30 chefs d’accusation retenus contre lui, le rappeur anglais n’a rien trouvé d’autre que de révéler qu’il s’agissait de jeux de rôle consentis intitulé : « attrape-moi, viole-moi ». Le violeur a même indiqué qu’il avait prévenu ses victimes qu’il les « terroriserait ». 

Pour rappel c’est en 2017 que l’homme a été interpellé pour la première fois. En effet, une de ses victimes avait porté plainte contre lui pour viol. Ce n’est qu’à la suite de son interpellation par la police que les enquêteurs ont découvert les vidéos illustratives des actes de viol.

Le délinquant sexuel, a expliqué le juge William Heart, n’a pas de « limites » ni même d’empathie envers ses victimes. Il médite son sort derrière les verrous.

Advertisements