Scandale à Buckingham Palace : un garde du corps d’Elizabeth II arrêté pour trafic de cocaïne

La cocaïne a été retrouvée dans le domicile d’un des membres de la garde rapprochée d’Élisabeth II ainsi que dans l’un des palais de la reine d’Angleterre. Le mis en cause a été appréhendé le 28 juillet 2020.

Du jamais vu chez les Windsor ! Neuf sacs bourrés de cocaïne et de kétamine viennent d’être saisis dans la maison de Jack Prescott, un des membres de la garde rapprochée de la reine d’Angleterre. C’était le 28 juillet dernier à Wellington Barracks, près du palais de Buckingham.

À en croire le journal The Sun  des traces de la poudre malsaine auraient été repérées dans les toilettes des gardes du palais St James, lieu où  Prescott officiait. De même, « un autre soldat a trouvé les médicaments dans une boite de nettoyage, où ils gardent du vernis, des chiffons et des brosses pour garder leurs uniformes brillants », apprend-on du tabloïde.

Suite à cette découverte, le soldat a donné l’alerte et la police a été sollicitée dans cette affaire. Le mis en cause, âgé de 19 ans, a  été radié de la garde de la reine, puis soumis à une enquête judiciaire ainsi qu’à des tests sanitaires.

En 2018, près de quarante gardes en service au sein de la même unité avaient été démis de leurs fonctions. Ils ont été testées positives au cannabis et à la, cocaïne. C’est donc un scandale de plus et aussi un de trop.

Advertisements