Elle retrouve son enfant décédé en réalité virtuelle

La Munhwa Broadcasting Corporation a mis en ligne une vidéo mettant en scène une émouvante réunion entre une maman endeuillée et sa regrettée petite fille. Tout se passe dans un parc virtuel qui a été inspiré d’un vrai parc dans lequel la petite fille et sa mère avaient l’habitude de se promener.

Jang Ji-sung est une mère de famille meurtrie par la mort de sa fille qui n’avait que 7 ans le jour de son grand départ. Nayeon, la fille de Jang est décédée en 2016 suite à une maladie incurable. Les développeurs du projet ont travaillé huit mois d’affilés pour concrétiser le programme baptisé « I met You ».

Comment ce projet a-t-il vu le jour ?

Advertisements
Advertisements

Les développeurs ont travaillé sur un lieu réel pour mettre en place « I met You ». Ils ont scanné et reproduit chaque relief constituant ce parc qui s’avère être l’un des lieux préférés de Jang et de Nayeon. Ensuite, ils ont engagé un enfant acteur pour reproduire tous les gestes susceptibles d’être effectués par la Nayeon virtuelle une fois qu’elle rencontrera Jang. Bien entendu, Jang et toute sa famille ont fourni des images de Nayeon aux développeurs pour la réalisation du projet.

Lors de la séance VR, Jang se tenait devant un écran ver ; elle avait un casque VR et des gants haptiques. Quand elle a mis son casque et ses gants, elle s’est retrouvé dans le par cet a ensuite vu sa fille venir vers elle. Choquée, la maman a touché le visage de sa fille et lui a parlé. Elles se sont tenu la main, et ont pu parler pendant un moment. D’ailleurs, vous pouvez voir la vidéo complète sur la chaine YouTube de la Munhwa Broadcasting Corporation.

Bonne ou mauvaise idée ?

Le projet « I met You » a permis à Jang de retrouver sa fille décédée. Elle a pu lui faire ses adieux correctement et la revoir une fois de plus ! Ce projet reçoit des avis mitigés. En effet, certains individus estiment qu’« I met You » permet réellement aux familles en deuil de faire leur au revoir à leurs regrettés proches. Cette réalité virtuelle permettrait à ces familles d’exprimer ce qu’ils ont réellement sur le cœur pour dire au revoir à leurs proches qui ne sont plus parmi eux.

D’un autre côté, certaines personnes pensent que ce projet peut induire les familles endeuillées en erreur. En effet, il faut retenir qu’il s’agit avant tout d’une réalité virtuelle, et que les familles peuvent donc y replonger autant de fois que nécessaire. Pourtant, cela voudrait dire qu’à un moment, les personnes en deuil pourraient plonger dans le déni et ne plus jamais finir leur deuil ! Matière à réflexion !

Advertisements