Mike Horn, il a trouvé le plus beau des cadeaux de Noël en Arctique

C’est un athlète de l’extrême reconnu depuis 1994. Mais encore, il a pris gout aux aventures extrêmes depuis ses 8 ans, alors qu’il a traversé 300 km à vélo pour rejoindre son oncle. Mike Horn est un explorateur, un grand sportif et un diplôme des sciences du mouvement humain.

Advertisements
Advertisements

Depuis septembre 2019, il est parti en randonnée de neige avec son ami norvégien Borge Ousland. Les deux hommes sont sur la banquise depuis septembre, et y seraient encore. Loin de leur famille pour Noël, ils ont toutefois trouvé le plus beau des cadeaux de Noël dans la neige.

L’aventure en Arctique

Mike Horn et Ousland sont partis pour une randonnée en bateau et skis pour explorer l’Antarctique depuis septembre 2019. Les deux hommes ont vécu dans neige et ont fait le nécessaire pour survivre aux conditions extrêmes de cette parcelle de terre où fait plus que très froid !

Pendant plusieurs mois, Mike Horn et son équipier ont exploré l’Antarctique pour voir s’ils pouvaient toujours trouver des ours polaires, et autres faunes menacées. Ils ont déployé des moyens technologiques, sportifs et aussi physiques pendant leur séjour.

Au bout de quelques mois, la nature a fini par prendre le dessus et les deux hommes ont été très affaiblis. Heureusement, ils ont fini par trouver un bateau brise-glace et s’y sont abrités. Les familles de Mike et d’Ousland ont été très inquiètes pour eux deux, même si tout le monde sait qu’ils sont extrêmement motivés quand il s’agit d’aventure.

Il a eu le plus beau des cadeaux après 100 jours d’attente

Le 24 décembre 2019, Mike Horn a fait une annonce sur les réseaux sociaux. Il a publié une très belle photo et a inscrit que cela a fait 100 jours qu’ils étaient à la recherche d’un ours polaire. Après ce temps d’attente assez long, et après avoir survécu au pire, ils ont été récompensés. En effet, Mike et Ousland ont trouvé leur premier ours polaire ainsi que deux oursons. Ce fut pour les deux aventuriers le plus beau des cadeaux de Noël. Bien qu’ils fussent assez tristes de devoir passer Noël loin de leurs familles, ils étaient heureux d’avoir pu voir des ours polaires de leurs propres yeux. Pour nous autres, cette découverte s’inscrit dans le livre des petites victoires de la nature sur les ravages du changement climatique. Espérons que la population d’ours polaire puisse s’accroitre encore plus dans les prochaines années.

Advertisements
Advertisements
Advertisements